Power Yoga

Yoga Garden Paris Rive Gauche Hot Power Yoga

C’est un peu difficile de définir le « Power Yoga ». Ce yoga le plus populaire aux États-Unis a en effet plus de noms qu’un individu essayant d’échapper à la loi!

Quand je pense à la pratique du Power Yoga, j’imagine un cours dynamique et rythmé (musique très forte), dans une salle bien chauffée (+ de 32°C, mais pas surchauffée comme pour le yoga Bikram), un enchaînement rapide de mouvements (ou “flow”).

Un cours de Power Yoga réserve une grande place aux postures réalisées debout, un travail intensif des jambes permettant d’augmenter le rythme cardiaque. La partie « cardio » est un élément clé du Power Yoga.  Beryl Bender Birch, qui a été le premier (avec Bryan Kest) à utiliser le terme de « Power Yoga », a déclaré à Ann Pizer de About.com:

« Power Yoga » n’était au départ qu’un nom, que j’ai trouvé à la fin des années 80 pour signifier que cette pratique de l’ashtanga – à l’inverse de la plupart des formes de yoga enseignées dans les années 70, désignait un entrainement intense…

Ah! Ah!  Donc, le Power Yoga et l’Ashtanga Yoga, n’ont pas le même nom mais c’est en réalité le même yoga?

Hmm, pas tout à fait. Dans l’Ashtanga, les mêmes postures reviennent à chaque cours.  Elles sont divisées en six séries qui se succèdent toujours dans le même ordre. En revanche, la pratique du Power Yoga varie d’un cours à l’autre. Le terme important que Beryl a mis en avant est “entraînement”.  Les créateurs du Power Yoga voulaient rendre cette pratique accessible à tous, (l’Ashtanga n’a pourtant rien de facile), tout en étant athlétique, avec chaleur et transpiration — c’est ce que tout le monde veut non ?  Ils ont supprimé le côté philosophique du yoga pour en faire une discipline essentiellement sportive. Ils ont remplacé le Sanskrit, les Aums et la méditation, par la quête de « chaleur intense, de feu ».  Ouh !!

Par ailleurs, il ne fait pas de doute que Beryl, Bryan Kest et Baron Baptiste (qui appelle la pratique qu’il a fondé le “Baptiste Power Yoga”) sont à l’origine du Power Yoga et de sa popularité.  Lorsque vous les écoutez parler de cette pratique et lisez ce qu’ils ont écrit, il est évident qu’ils comprennent tous intimement la philosophie du yoga.

L’objectif du Power Yoga est de créer le plus d’énergie, de vitalité et de liberté possible. La seule façon d’y arriver est de travailler pour soi, non contre soi. Lorsque nous déployons des efforts intenses, tout en restant calmes, nous créons un environnement bienveillant, bénéfique, qui respecte nos limites et qui agit au plus profond de nous. Cette atmosphère qui alors nous entoure est propice à un épanouissement naturel et à notre développement. Nous ne cherchons pas à aller au-delà de nos capacités pour trouver un monde dans lequel nous connaîtrions le bonheur, comme on nous l’a tant de fois répété !

Bryan Kest

Le Yoga est en définitive une quête de la vérité: la vérité sur soi, qui êtes-vous, de quoi êtes-vous capable, dans quelle mesure vos actions impactent-elles votre vie? La vérité est le seul médicament capable de nous « guérir ». La vérité est le seul moyen qui nous aide à vivre et à réaliser notre formidable potentiel.  

Baron Baptiste

J’ai le Power!

Si tous les créateurs du Power Yoga savent que le yoga est intuitif et axé sur la découverte de la vérité, comment se fait-il alors que le Power Yoga soit devenu un yoga de Type « A » —frénétique, agressif, excessif?  Oui, le Power Yoga peut conduire à l’EXTRÊME.  Comme le dit Baron: “Vous pouvez utiliser le «  power » pour le bien comme pour le mal”  (Ou est-ce qu’il a dit: “Beaucoup de « power » implique beaucoup de responsabilités”—Je confonds toujours ces deux citations).

Gare à la frénésie

Qui est attiré par le Power Yoga?

D’après mon expérience, les personnes sportives, ayant l’esprit de compétition sont attirées par cette pratique. Elles arrivent, prêtes à gagner. Mais le yoga n’a rien en commun avec la compétition.  J’ai donné des cours où à la fin de la séance, alors que le calme régnait dans la salle, certains faisaient des pompes. (Quand vous êtes en Savasana et que votre voisin se met à émettre des grognements, c’est vraiment agaçant).

 Qui enseigne le Power Yoga?

Beryl, Bryan et Baron ont expérimenté différents styles de yoga.  Ils ont étudié et pratiqué le yoga pendant beaucoup d’années avant d’enseigner le Power Yoga. Aujourd’hui à l’inverse, de nombreux professeurs de Power Yoga ne connaissent que le Power Yoga et c’est très ennuyeux, car à chaque fois qu’un modèle est créé à partir d’un modèle précédent, le modèle original disparaît peu à peu. Comment résoudre ce problème ? Choisir un enseignant qui a entendu parler ou qui a lu la Bhagavad peut être une solution.

Dans quel esprit pratiquez-vous?

Quand vous êtes attentif, l’exercice physique devient du yoga.  Quand vous n’êtes plus attentif, vous ne faites plus de yoga.  J’aimerais suivre les meilleurs, mais non, j’essaye toujours de me concentrer sur ma respiration et sur l’instant présent. Gregor Maehle ajoute, “L’un des plus grands pièges de la pratique du yoga est de s’identifier aux postures et de se préoccuper de son corps”.   “Observer sa pratique [être dans la posture et non pas faire la posture] —c’est ça le yoga.”

C’est un entraînement, non?

Oui, vous pouvez pratiquer le yoga si votre objectif est d’avoir une silhouette de rêve. C’est un début.  En même temps, essayez d’écouter ce qui se passe à l’intérieur de vous. Vous risquez d’être surpris. Au fait, le yoga c’est sacrément dur quand vous faites les postures correctement. J’ai vu des grands gaillards transpirer à grosses gouttes en faisant le Tadasana, ils y mettaient toute leur énergie.

 Plus, c’est Mieux

Plus loin, plus fort, plus vite, ces mots sont parfaits pour encourager le jardinier creusant un puits pour trouver de l’eau – mais ils sont à proscrire dans l’enseignement du yoga. L’ambition n’a pas sa place dans la pratique du yoga. Vouloir toujours faire plus risque de provoquer des blessures. Alors, quand vous êtes sur votre tapis de yoga, n’hésitez pas à vous détendre, à vous reposer, à trouver votre équilibre.

Je suis convaincu que le yoga a, et a toujours eu vocation à évoluer.  Le Power Yoga a permis à des millions de personnes de découvrir la pratique du yoga. Il peut avoir un impact positif sur leur qualité de vie, c’est formidable!