Ce que vous devez savoir sur le nerf vague.

Yoga Garden Rive Gauche Paris

Par Barry John Johnson

Le nerf vague est l‘un des nerfs les plus importants de notre organisme. L’un de ses principaux rôles est de permettre à notre organisme de retrouver un fonctionnement normal, après s’être déréglé à la perception d’une menace. En effet, en présence d’un danger, notre organisme déclenche son système d’alarme, ce qui entraîne alors chez nous des réactions soudaines de lutte, de fuite ou d’immobilité. En règle générale, le nerf vague envoie à l’organisme et au cerveau le message suivant : « Tout danger est écarté. La menace a disparu. Les fonctions corporelles peuvent redevenir normales.”

Le mécanisme utilisé par le nerf vague devait très bien fonctionner à l’époque de l’Homme de Néandertal, lorsque par exemple un tigre à dents de sabre se profilait à l’horizon ou s’approchait d’une grotte habitée. Étant donné qu’aujourd’hui nous vivons dans un véritable climat d’anxiété et de stress permanent, notre système d’alarme est devenu trop sensible et fonctionne mal, tout comme celui d’une voiture garée en bas de la rue, qui émet un bruit de sirène assourdissant à la moindre vibration.

De nos jours, les menaces qui actionnent notre système d’alarme recouvrent par exemple des problèmes de performance au travail, le règlement de factures, la crainte d’un échec amoureux ou même la peur qu’autrui découvre notre vraie personnalité. Avec le temps, il se peut que le système censé apaiser notre organisme, le nerf vague, ait perdu une partie de son potentiel et aurait même oublié comment fonctionner. Dans le pire des cas, notre système d’alarme (anxiété) est activé en permanence, ce qui est dangereux, car nous risquons de nous habituer à cet état pourtant très nocif pour l’organisme.

Mais il ne faut pas désespérer, nous pouvons toujours compter sur notre grand ami qu’est le nerf vague. Tout en nous efforçant de ne pas déclencher sans arrêt notre système d’alarme, nous pouvons nous entraîner à stimuler notre nerf vague, afin que notre organisme se souvienne comment ce nerf a la capacité de nous apaiser.

La méthode naturelle la plus efficace pour stimuler le nerf vague est la respiration abdominale profonde, généralement associée à la pratique du yoga et à la méditation. N’oubliez pas que l’air est l’élément essentiel dont nous avons besoin pour survivre, plus indispensable encore que l’eau et la nourriture. Par ailleurs, sachez que pendant une séance de yoga, vous désactivez votre système d’alarme, vous fermez alors souvent les yeux, vous faites confiance à votre professeur et vous vous laissez aller dans une position vulnérable. Pendant que vous stimulez ce précieux nerf vague, aucune inquiétude à avoir, votre courageux enseignant saura chasser tout tigre aux dents de sabre qui tenterait de pénétrer dans ce domaine où vous vous sentez à présent protégé et merveilleusement bien!

Ainsi, lorsque vous pratiquez cette méthode de respiration lente et bénéfique pendant un cours de yoga ou à un autre moment, vous cherchez à rééquilibrer un système qui dans notre culture moderne est totalement déréglé chez de nombreuses personnes. Si vous êtes d’une nature très anxieuse, il est indispensable de vous efforcer à rééquilibrer activement votre système d’alarme.

Des recherches sur le nerf vague se poursuivent. Elles vont sûrement apporter des renseignements clés sur la connexion esprit-organisme. Le nerf vague a un contrôle bidirectionnel, c’est à dire qu’il envoie des messages du cerveau vers l’organisme et vice versa. Toutefois, 80% de sa fonction consiste à transmettre des informations de l’organisme vers le cerveau. C’est de cette façon que l’organisme communique avec le cerveau.

Il est également important de savoir que le nerf vague est le nerf qui « vagabonde » au milieu d’un territoire très étendu, entre autres dans la région du cœur et de l’abdomen. Intimement lié au cœur, il est aussi appelé le nerf de la compassion. Lorsque nous nous sentons en sécurité, loin de toute menace, débarrassé de toute anxiété, nous pouvons alors accueillir sans réserve et ressentir un maximum de bien-être et d’apaisement. C’est formidable non? Alors Viva…ou plutôt vive le nerf vague!