Le Psoas, le muscle le plus important de votre organisme.

Découvrez pourquoi le Psoas est le muscle le plus important de votre organisme.

Sans lui, il vous serait impossible de sortir du lit le matin!

En d’autres termes, lorsque vous courez, faites du vélo, dansez, pratiquez le yoga ou êtes simplement allongé sur votre canapé, les muscles de votre psoas sont impliqués, car ce sont eux qui majoritairement assurent la connexion entre votre torse et vos jambes. Ils influent sur votre posture et aident à stabiliser votre colonne vertébrale.

Les muscles du psoas sont des fléchisseurs importants, composés de muscles à contractions lentes et de muscles à contractions rapides. Si les muscles du psoas sont faibles, les nombreux muscles environnants compensent cette insuffisance et risquent alors d’être trop utilisés. C’est pourquoi un muscle psoas affaibli, car trop contracté ou trop étiré, peut-être à l’origine d’un grand nombre de maux et de douleurs, notamment de douleurs lombaires ou pelviennes.

Les mouvements susceptibles de froisser les muscles du psoas sont notamment: une rotation/flexion de la taille  réalisée en position debout sans bouger les pieds (gymnastique à l’ancienne), tout mouvement qui entraîne une rotation externe d’une jambe tendue – un exercice de danse classique par exemple (battements), ou même un trop grand nombre de sit ups (les muscles du psoas sont sollicités dans la dernière partie du sit up).

Étant donné que de nombreux professionnels de santé ne connaissent pas la complexité des muscles du psoas, ils ne savent ni diagnostiquer, ni traiter les douleurs liées au psoas.

Mon muscle quoi? Ce que vous devez savoir à propos du psoas 

Sur le plan structurel, les muscles du psoas, qui sont situés au centre de l’organisme, sont les muscles les plus profonds.  Ils partent de la 12ème vertèbre thoracique et se terminent attachés à la 5ème vertèbre lombaire.

Ce sont les seuls muscles qui relient la colonne vertébrale aux jambes.

Les muscles du psoas permettent d’ouvrir les hanches et de ramener les jambes fléchies vers le thorax, comme lorsque vous montez un escalier par exemple. Ils vous aident aussi à projeter  les jambes vers l’avant quand vous marchez ou courez.

Ce sont ceux que vous utilisez lorsque vous vous penchez en avant pour ramasser quelque chose sur le sol. Par ailleurs, ils stabilisent le torse et la colonne vertébrale à chaque mouvement ou lors de la position assise.

Les muscles du psoas soutiennent les organes internes. Fonctionnant comme des pompes hydrauliques, ils permettent au sang et à la lymphe de pénétrer et de sortir des cellules.

Les muscles du psoas sont essentiels non seulement au bien-être physique, mais aussi au bien-être psychologique, car ils ont un lien avec la respiration.

Plus précisément: Le diaphragme comporte deux tendons (appelés piliers) qui se projettent vers le bas pour rejoindre la colonne vertébrale là où les muscles du psoas sont insérés. Un des ligaments (le ligament arqué médian, aussi appelé arcade du psoas) s’enveloppe autour de la partie supérieure de chaque psoas. Par ailleurs, le diaphragme et les muscles psoas sont intimement liés par le fascia (fascia transversalis) qui est lui-même connecté aux autres muscles de la hanche.

Ces connexions entre le muscle psoas et le diaphragme relient littéralement entre elles la capacité de marcher et la capacité de respirer. Elles commandent aussi la réponse à la peur et à l’excitation. En effet, si vous êtes surpris ou stressé, votre psoas se contracte.

Autrement dit, votre psoas influence directement votre réaction à lutter ou à fuir!